La coloscopie est une exploration endoscopique, c’est-à-dire par une caméra introduite par l’anus, du colon dans son intégralité.

 

C’est le seul examen qui permet de retrouver de manière formelle une inflammation de l’intestin, des polypes ou des tumeurs du colon.

 

C’est aussi parfois le seul examen qui permettra de répondre aux questionnements d’un patient et de son médecin sur des symptômes présentés tel que des troubles du transit, des douleurs abdominales, du sang dans les selles.

 

Cet examen est à la fois diagnostique (pour voir) mais également parfois thérapeutique puisqu’il permet de retirer des polypes qui auraient pu devenir cancéreux.

 

 

La coloscopie n’est pas sans risque, comme tout examen, mais dans l’immense majorité des cas, n’est ni douloureuse ni dangereuse, et dure une vingtaine de minutes environ. 

se preparer à la coloscopie

Pour votre coloscopie, vous devrez 

 

  • avoir vu l’anesthésiste en consultation entre 30 et 3 jours avant l’examen : c’est la consultation pré anesthésique

  • venir à jeun strict depuis 6 heures avant (car une anesthésie générale nécessite un estomac bien vide)
    • SAUF LA PURGE qu’il faut au mieux finir 4 heures avant l’heure de votre coloscopie

  • venir avec le consentement lu et signé

  • repartir accompagné environ 3 heures après votre arrivée à la clinique